fbpx

Comment bien choisir son école de commerce ?

Avec plus de 200 écoles de commerce et de management référencées en France, le choix peut s’avérer difficile. Alors comment bien choisir son école de commerce ? Voilà plusieurs critères qui permettent de sélectionner l’école la plus adaptée à vos attentes.

  • Le niveau d’entrée

Il est possible d’intégrer une école de commerce et de management à différents niveaux. Certaines sont accessibles directement après le bac. Elles proposent soit un cursus en cinq ans avec une spécialisation progressive qui délivre le grade de master, soit un programme bachelor en trois ans dont le but est la professionnalisation. D’autres écoles sont accessibles après deux ans de classe préparatoire. Dans ce cas-là, les étudiants ont accès au Programme Grande Ecole et suivent un cursus en trois ans généralement, parfois quatre. Enfin, il est possible d’intégrer une école de commerce en admission parallèle, après une L2 ou une L3 validée. Dans les trois cas, l’étudiant doit passer un concours plus ou moins sélectif qui déterminera son admission.

  • Labels et visas : la qualité de l’école et du diplôme

L’une des premières attestations du sérieux de l’école est la reconnaissance par l’Etat. Un étudiant boursier ne pourra par exemple bénéficier d’une bourse que dans une école reconnue. De plus, un diplôme d’Etat permet de poursuivre ses études à partir du niveau obtenu, sans avoir à repartir à zéro. Certains diplômes d’écoles de commerce ne sont pas des diplômes d’Etat mais peuvent bénéficier d’équivalences.

La qualité d’une école est également basée sur les labels internationaux prestigieux qu’elle détient. On en compte quatre principaux :

  1. le label européen EQUIS qui évalue les écoles dans leur ensemble et a été accordé à une vingtaine d’écoles de commerce françaises.
  2. le label américain AACSB : il mesure la qualité de l’enseignement en général. Seules 22 écoles de commerce françaises en sont titulaires.
  3. le label anglais AMBA qui accrédite les formations MBA de chaque école.
  4. le label EPAS qui valorise principalement les programmes à vocation internationale.

La triple accréditation, qui regroupe les trois premiers labels, est un signe d’excellence académique et n’est accordée qu’à 1% des écoles de commerce au monde. En France, seule une quinzaine d’écoles en bénéficie.

  • Les débouchés et les liens avec le monde professionnel

Plusieurs éléments peuvent faciliter l’insertion sur le marché du travail :

  1. le réseau des anciens ou réseau alumni
  2. les relations de l’école avec les entreprises : diverses questions doivent être soulevées : y a-t-il un incubateur, un service d’accompagnement lors de la recherche de stages, des partenariats avec des entreprises ?
  3. la durée et l’intérêt des stages : privilégiez les stages longs, qui sont une réelle expérience professionnelle et donc un plus sur votre CV. Les cursus en apprentissage permettent également d’obtenir une expérience professionnelle significative.
  4. le niveau de salaire à la sortie : il sert d’indicateur mais n’est pas déterminant car il pourra évoluer très vite.
  • La qualité des programmes internationaux

Plusieurs critères sont à prendre en compte afin de bénéficier de la meilleure expérience internationale possible : les cours sont-ils dispensés en anglais ? Est-il possible d’effectuer des stages ou une année de césure à l’étranger ? Des doubles diplômes sont-ils proposés avec des universités partenaires ?

  • Les frais de scolarité

Effectuer un cursus en école de commerce coûte cher en général, en moyenne autour de 11 250€ l’année, mais de larges disparités existent. Certaines écoles proposent elles-mêmes des aides aux étudiants, en plus des bourses nationales, ou ont des partenariats avantageux avec des banques. L’alternance permet également de ne pas payer ses frais de scolarité puisqu’ils sont pris en charge par l’entreprise.

  • La vie étudiante

La vie associative fait entièrement partie de l’enseignement offert par une école de commerce. Les associations permettent à la fois de s’engager et de se divertir, mais également de
gagner en expérience professionnelle. Les thèmes abordés sont divers : associations sportives, humanitaires, artistiques… L’ambiance de l’école et la qualité de vie sont également primordiales. Un étudiant passe entre trois à cinq ans dans son école, il est donc important qu’il s’y sente bien.

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *