fbpx

Des Écoles de commerce de plus en plus fréquentées

L’enseignement supérieur français est composé de deux grands systèmes, les universités et les grandes écoles publiques ou privées. Pour ce qui concerne les écoles de commerce, elles relèvent majoritairement des établissements de type privé, elles se spécifient par une approche à l’enseignement moderne, permettant de former les jeunes cadres de demain. Une recette à fort succès, dont l’ingrédient principal est l’ancrage dans le monde d’aujourd’hui, voire même de demain.

Tout d’abord, le programme fait place aux nouvelles méthodes d’apprentissage  en misant sur un corps professoral international composé de professionnels et d’enseignants-chercheurs. Forts de leur expérience, ils transmettent leur savoir aux étudiants, que ce soit dans la façon de concevoir ou de prendre  en mains différents outils et méthodologies utilisés en stratégie, finance, marketing… tout cela dans un contexte de résolution d’études de cas.

Les pédagogies actives, le travail en groupe, et les stages aident l’étudiant à se mettre en situation professionnelle pendant sa formation, l’occasion de renforcer ses « soft skills » et les compétences à mobiliser au début de sa vie active afin qu’il ait les réflexes d’un professionnel.

Mais tout cela ne serait possible sans un accompagnement personnalisé de chacun, car deux étudiants n’auront pas le même parcours, de par, les unités de cours choisies, les stages réalisés en France et à l’étranger et les activités au sein des associations étudiantes.

Fortes par le réseau qui les entoure, les écoles de commerce facilitent l’insertion professionnelle, en organisant des événements tels que ” la Business Week “, pendant laquelle les entreprises viennent en quantité ( plus de 278 entreprises pour la business week du groupe INSEEC U ), dans le but de recruter des jeunes talents ambitieux. ( voir vidéo  La Business Week de INSEEC U)

Enfin, les associations d’anciens diplômés sont des relais puissants. Les alumni représentent un réseau d’entraide avec les étudiants en formation. Ils sont  prêts à les soutenir pour trouver, un stage, un emploi, en ouvrant leur carnet d’adresses.

Article écrit par Maxime Lancelot – Studenjoy

www.studenjoy.com

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *