fbpx

Ce qui va changer pour les 
étudiants internationaux Campus France –


Hausse des frais universitaires, ce qu’il faut retenir des nouvelles réformes :

Casablanca – 19 novembre 2018

La France, 4 ème pays d’accueil d’étudiants à l’échelle mondiale a annoncé ce lundi de nouvelles réformes qui entreront en vigueur dès mars prochain. Dans une perspective d’atteindre un demi-million d’étudiants d’ici 2027, l’Etat va procéder à certains changements bénéfiques pour certains et beaucoup moins pour d’autres.

Quels sont alors les points importants de cette décision et qu’est-ce qui va réellement changer ?

  • Le coût des études va passer à 2770€ par an pour une licence et 3770€ en master et doctorat. Le premier ministre a parlé d’une comparaison avec les pays voisins en Europe, l’Angleterre ainsi               que les États-unis, où le coût des études est beaucoup plus élevé qu’en France. Il a aussi souligné que ces montants ne représentent que le « un tiers » du coût réel des études

  • Cette mesure ne concernera pas les étudiants ressortissants de l’espace économique européen.

  • L’État mettra en place 14 000 bourses d’exemption en faveur des étudiants les plus méritants, bourses de mérites et d’aide au financement confondues.
  • Un premier fonds de 10 millions d’euros, qui sera consacré à l’accueil des nouveaux étudiants arrivant dans le territoire en leur organisant des événements d’intégration, un second qui sera investi à améliorer les Campus France à l’étranger afin de faciliter le traitement de dossiers des étudiants.
  • Une priorité dans les consulats pour les visas étudiants, tout en facilitant la demande. Moins de documents pour les étudiants à la constitution de leur dossier pour un traitement plus rapide.
  • Chaque étudiant bénéficiera d’un référent qui l’aidera dans ses premiers jours d’installation dans le pays.
  • Les étudiants diplômés qui rentrent dans leur pays d’origine bénéficieront d’un titre de séjour qui leur permettra de revenir en France en vacances ou pour le travail.Hausser les frais universitaires afin d’attirer un plus grand nombre d’étudiants, une décision controversée qui fait beaucoup parler les étudiants du monde mais surtout, les étudiants Marocains qui sont les premiers étudiants en nombre présents en France chaque année. Dans cette optique de développement, Studenjoy prendra en compte ces nouvelles mesures afin d’expliquer et aider au mieux les étudiants Marocains souhaitant poursuivre leurs études en France. Au sein de ses bureaux à Casablanca, l’équipe Studenjoy sera prête à accueillir les étudiants tout au long de l’année au Maroc pour leurs procédures administratives de visas ainsi qu’en France pour leur trouver un logement adéquat.

– Article rédigé par Studenjoy

http://www.studenjoy.com

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *