fbpx

Pourquoi travailler dans la finance ?

La finance joue un rôle essentiel dans la compétitivité et la richesse d’un pays. Sans système bancaire ni système de paiement, il serait impossible de gérer les relations et les opérations économiques. Les financiers doivent s’assurer que toutes les décisions créent de la valeur et engendrent de la richesse. Pourtant, le domaine de la finance fait face à de nombreuses critiques : horaires interminables, vie privée quasiment inexistante, concurrence entre collaborateurs… alors pourquoi travailler dans la finance ? A l’image du film Le loup de Wall Street, le domaine continue d’attirer fortement les étudiants et les jeunes diplômés. Retour sur les raisons de travailler dans la finance.

  • Un large choix possible d’emplois et de carrières

Tant qu’il y aura des entreprises, des industries et des gouvernements, la finance fournira des postes à pourvoir. A mesure que l’industrialisation et la commercialisation se renforcent et que la législation change, la demande en professionnels ne cesse d’augmenter. La finance regroupe également une réalité très large de domaines et de métiers différents : directeur financier, responsable audit, risk manager, ingénieur financier… Un jeune diplômé trouvera donc facilement un emploi qui lui convient dans la finance après son diplôme.

  • Un salaire très attractif

Il est bien connu que les salaires qu’offre la finance sont beaucoup plus élevés que dans d’autres spécialités. A mesure que vous gravissez les échelons, les bonus jouent un rôle de plus en plus important dans la rémunération totale. Ces métiers garantissent donc une excellente rémunération, d’autant plus que les primes et avantages ne cessent d’augmenter.

  • Une évolution de carrière rapide

L’industrie financière évolue rapidement, les salariés doivent donc se tenir au courant régulièrement des nouveaux produits, technologies ou législations. Ils sont encouragés par les entreprises à suivre différentes formations pour connaître l’évolution du marché. De plus, la plupart des sociétés poussent leurs salariés à progresser. Il est donc possible d’évoluer rapidement dans sa carrière, tous les 3 ou 4 ans en général.

  • Des relations particulières au travail

La finance est caractérisée par une hiérarchie très forte. Le supérieur est craint et admiré de ses salariés, il dispose d’un pouvoir supplémentaire, alors que les relations avec ses pairs sont plus souples. Les collaborateurs ont en général le même niveau d’études, la même façon de raisonner, ils sortent parfois des mêmes écoles. Cette proximité peut être rassurante pour certains, qui se sentent à leur place.

  • Un emploi prestigieux qui fascine

Le professionnel de la finance aide l’entreprise à gagner de l’argent et assurer sa pérennité, il est un maillon indispensable, bénéficiant d’un certain pouvoir et de hautes responsabilités. La finance fascine les étudiants, elle représente le challenge, la capacité à se surpasser, le goût du risque. Les étudiants sont poussés par l’amour du chiffre : les salaires élevés et la possibilité de jouer avec des grosses sommes d’argent. Un étudiant d’une grande école de commerce parisienne, ancien stagiaire dans le domaine, témoignait ainsi que « ce qui est excitant c’est « le spiel » : jouer très vite avec des chiffres de plusieurs milliards et gérer des deals énormes, avoir de grosses responsabilités ».

Il existe donc une multitude de raisons de travailler dans la finance, voie royale pour les étudiants qui souhaitent atteindre un certain niveau de vie et se stimuler intellectuellement. Mais ce n’est pas un domaine facilement accessible, certaines compétences sont nécessaires pour y faire carrière. Des soft skills d’abord : un bon sens de l’observation et de l’analyse, de la rigueur, une certaine agilité intellectuelle pour jongler entre les différents projets et les tâches. Et des hard skills, plus techniques, pour lesquelles il est difficile de se former sur le tas : mathématiques, comptabilité, organisation de l’entreprise, droit fiscal et commercial…

Plusieurs chemins permettent d’y accéder même si les écoles de commerce demeurent la voie royale. La professionnalisation du cursus y est pour beaucoup : les étudiants intéressés peuvent développer leurs connaissances sur le terrain grâce aux différents stages et expériences professionnelles pour découvrir concrètement la finance.

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *